Le petit guide pour réussir vos Stories sur « Instagram »

Aujourd’hui l’efficacité des stories n’est plus à prouver, il n’y a qu’à voir les 500 millions d’utilisateurs sur Instagram au quotidien pour s’en rendre compte. Au-delà du simple contenu éphémère que l’on peut personnaliser avec des autocollants et des filtres, au fur et à mesure de leur succès, les stories offrent aux entreprises, aux marques et à peu près à tout le monde, une opportunité de communiquer directement avec sa communauté, elles se révèlent être un outil d’engagement fort.

1. Quels sont les avantages des stories sur Instagram ?

  • Les stories n’apparaissent pas comme du contenu classique sur la timeline, un espace leur est dédié, par conséquent, elles ne sont pas soumises à l’algorithme inhérent à la plate-forme.
  • Il est possible de personnaliser les stories de manière unique, ainsi que de recueillir des avis ou des commentaires auprès d’une communauté.

Nb : Timeline : Frise chronologique virtuelle retraçant l’historique d’un utilisateur et reprenant tous les éléments que lui et ses contacts ont partagé sur le réseau.

Bien qu’elles ne soient pas très poussées, Instagram propose tout de même des statistiques. Il est d’ailleurs possible de savoir précisément quels sont les comptes qui ont visualisé vos contenus (Facebook les présente de manière anonyme).

 

2. Quels sont les inconvénients ?

  • La disparition des contenus après 24h est à prendre en compte. Même si Snapchat envisage de permettre de rendre les stories plus durables dans le temps, il y a fort à parier qu’Instagram ne fera pas pareil.
  • Même si les stories disparaissent, il est possible de récupérer les contenus via les Highlights (pour les mettre à la une), mais cela demande une action manuelle pour les organiser comme il se doit sur le profil. Cela oblige aussi les autres personnes à se rendre sur votre profil pour les consulter.

3. Comment bien publier et calibrer ses stories ?

Même pour un usage lambda, lorsque vous faites de l’instantané avec votre téléphone, il y a tout de même quelques petites choses à garder en tête :

  • Si vous n’utilisez pas les filtres proposés par Instagram, pensez à prendre des photos nettes et verticales via l’appareil photo du smartphone et non pas depuis l’application car, il y aura plus d’options pour prendre les clichés, comme par exemple le mode HDR.
  • N’utilisez pas des images trop génériques issues de banques d’images, ça fait ringard et ça se voit au premier coup d’œil.
  • Ne blindez pas les stories de stickers en tout genre, le contenu initial doit être clairement identifiable. Mais, pensez à utiliser régulièrement les stickers hashtag (#) et lieu, qui vont permettre à vos stories (publiques) d’être référencées dans les résultats de recherche de la plate-forme.
  • Pour proposer du contenu un peu plus pro et léché esthétiquement, le meilleur moyen reste d’éditer vos contenus depuis un ordinateur avec un logiciel (Photoshop, GIMP) ou une solution dédiée (Canvas, Design Wizard, Buffer). Mais, pour y ajouter l’aspect dynamique (stickers, mentions, etc.), il faut passer par l’application.
  • Cependant, il existe une fonction freemium (Gratuit et premium), Storrito qui permet de créer de A à Z des stories avec toutes les options dynamiques, de les publier directement depuis un navigateur et même de les programmer.

  1. Comment pousser un lien et inciter une interaction ?

Comme vous le savez, il est possible dans les stories d’intégrer un lien vers un site internet, mais cela est réservé uniquement aux comptes de plus de 10 000 abonnés. Quoi qu’il en soit, il est important d’indiquer aux personnes si une Story contient un média en particulier.

  • Si vous avez plus de 10 000 abonnés, indiquez par un appel à l’action qu’un lien est présent. “Swipe up” ou “Glissez vers le haut”.
  • Si votre lien est présent dans votre bio, indiquez-le : “Lien dans la bio”, “Plus de détails dans ma bio”, “Rendez-vous dans ma bio”, etc. Cette méthode demande une action supplémentaire aux utilisateurs, ce qui pourrait les décourager. C’est pourquoi il est important de recueillir des statiques sur le lien (en utilisant des services dédiés comme Bitly ou Buffer) dans votre bio pour savoir si celui-ci a généré des clics.
  • Si votre Story contient une musique, pensez à indiquer à votre audience de monter le volume.
  • Si votre Story demande un temps de lecture plutôt long, indiquez aux utilisateurs de garder le doigt appuyé sur l’écran. Vous pouvez également signaler aux utilisateurs de toucher le côté droit de l’écran pour passer au contenu suivant et ainsi éviter au maximum d’avoir un taux d’abandon trop élevé.

Merci ! A très bientôt pour notre prochain article 🙂